Home » Top 10 » Top 10 des sites du Débarquement de Normandie

Top 10 des sites du Débarquement de Normandie

Top 10 des sites du Débarquement de Normandie

Alors que la fin de semaine sera marquée par les nombreuses commémorations qui vont être organisées à l’occasion des 70 ans du D-Day, le 6 Juin 1944, Vacances Vues du Blog vous propose un top 10 des sites du Débarquement de Normandie à ne pas manquer à l’occasion d’un séjour dans un camping du Calvados ou de la Manche.

Le Débarquement et la bataille qui s’en est suivi ont marqué à tout jamais le paysage de la Basse Normandie, où chaque commune peut témoigner de l’horreur de la guerre par l’intermédiaire d’un musée, d’un cimetière ou de son patrimoine historique et militaire. Se limiter à une sélection de dix sites s’avère donc une tâche ingrate, d’autant plus lorsqu’il s’agit de les classer selon un quelconque critère d’importance. De ce fait, il semble important de préciser que bien d’autres sites tout aussi importants et intéressants sont à découvrir dans la région, et qu’aucun critère n’a été retenu pour ce classement qui est donc aléatoire.

 

10) Le Mémorial de Caen

Avec plus de 400 000 visiteurs par an, le Mémorial de Caen est l’un des musées les plus fréquentés de France en dehors de la région capitale. Inauguré en 1988, celui que l’on surnomme également le Musée pour la Paix consacre une partie de ses locaux d’exposition au Débarquement, à la Bataille de Normandie et aux bombardements de la ville de Caen. Les autres guerres du XXème siècle étant également abordées dans d’autres ailes du musée. A noter également que les souterrains du Mémorial de Caen abritent un blockhaus de l’armée allemande qui est ouvert à la visite.

Mémorial de Caen

 

9) Le Mémorial Pegasus de Ranville

Comme son nom l’indique, le Mémorial Pegasus est dédié au plus célèbre des ponts de la Bataille de Normandie ; Pegasus Bridge, pris d’assaut par les troupes de la 6ème Division Aéroportée Britannique durant la nuit du 5 au 6 Juin 44 puis rejoint par les Bérets Verts du Général Lovat, débarqué à Sword Beach avec ses hommes, Bill Millin, célèbre joueur de cornemuse, et les 177 français du commando Kieffer. Inauguré en l’an 2 000 par le Prince Charles, le Mémorial Pegasus expose plusieurs centaines d’objets, de photos, de souvenirs de l’époque ainsi qu’un pont Bailey, des canons et une réplique grandeur nature du planeur Horsa.

Mémorial Pegasus Bridge

 

8) Le Centre Juno Beach de Courseulles sur Mer

C’est à Juno Beach qu’ont débarqué les soldats canadiens lors du Débarquement de Normandie. 359 d’entre eux ont d’ailleurs perdu la vie lors du D-Day, et 5 500 suite aux combats délivrés durant la bataille de Normandie.  Ouvert en 2003, le Centre Juno Beach de Courseulles sur Mer rend hommage à ces canadiens morts sur le champ d’honneur à travers de nombreux objets et souvenirs, et présente également l’effort de guerre fourni par ce pays à l’occasion de la seconde guerre mondiale. A l’extérieur du musée, les visiteurs ont l’occasion de découvrir des vestiges du mur de l’Atlantique et le parc de Juno Beach.

Centre Juno Beach

 

7) Le Musée du Débarquement d’Utah Beach

Le Musée du Débarquement d’Utah Beach est situé à Sainte Marie du Mont, en face de la plage qui a vu débarquer plusieurs milliers de soldats américains le 6 Juin 1944. Ouvert en 1962, il attire chaque année près de 120 000 visiteurs qui peuvent y découvrir un parcours chronologique en 10 étapes sur le Débarquement de Normandie, de sa préparation jusqu’à son succès. Parmi la riche collection de véhicules et de matériels militaires, c’est le bombardier B26 qui fait figure d’objet phare du musée. Il n’en reste en effet que quelques-uns dans le monde…

Musée du Débarquement d'Utah Beach

 

6) Le Musée Airborne de Sainte Mère Eglise

Exception faite des querelles de clocher franco-centrées entre les communes sur lesquelles ont débarqués les soldats alliés en Juin 44, c’est bien le village de Sainte Mère Eglise qui fut le premier à être libéré lors du D-Day. Situé à deux pas d’Utah Beach, Sainte Mère Eglise est tout aussi célèbre que le soldat dont le parachute s’est accroché au clocher de l’église du village… En 1964, le Musée Airborne y a ouvert ses portes, commémorant l’action des hommes de l’aéroportée américaine à travers des témoignages émouvants, des documents et objets personnels, etc. Chaque année, plus de 180 000 personnes le visite.

Musée Airborne

 

5) Le cimetière américain et le Mémorial d’Omaha Beach

Des cinq plages du Débarquement de Normandie ; Sword, Omaha, Utah, Gold et Juno Beach, c’est celle d’Omaha qui a été la plus difficile à conquérir. La présence de nombreux blockhaus n’ayant pas été touché par les bombardements navals explique que 8 % des troupes débarquées à Omaha ait perdu la vie. En 1956, un cimetière est inauguré à deux pas de la plage où sont enterrés 9 386 soldats américains.

A Saint Laurent sur Mer, en face d’Omaha Beach, un Mémorial a ouvert ses portes au public pour que ne soit pas oublié le sacrifice des milliers de libérateurs qui ont débarqué sur le sable d’Omaha et les falaises de la Pointe du Hoc. Films et photos d’archives, témoignages de vétérans côtoient armes et une collection d’objets retrouvés sur la plage.

Cimetière Américain d'Omaha Beach

 

4) La Pointe du Hoc

Entre Utah et Omaha Beach, les deux plages sur lesquelles ont débarqués les troupes américaines, la Pointe du Hoc forme une avancée sur la Manche qui permet, du haut de ses falaises, de dominer les deux côtés du littoral normand. Fortifiée par les allemands, la Pointe du Hoc fut prise d’assaut par 225 Rangers le matin du 6 Juin 44 au prix de lourdes pertes, le site étant défendu à l’artillerie lourde. Aujourd’hui, il est possible de déambuler à travers les trous d’obus et se promener entre les vestiges du poste de direction de tirs et les autres blockhaus. A noter que depuis 1979, le terrain sur lequel se situe la Pointe du Hoc a été légué aux Etats Unis.

La Pointe du Hoc

 

3) Mémorial de la Bataille de Normandie de Bayeux

Les 77 jours qui ont suivi le Débarquement ont donné lieu à d’intenses combats et bombardements pour le contrôle de la région ; c’est la Bataille de Normandie. Du 6 Juin au 29 Aout 1944, le quotidien des 2 millions d’hommes engagés dans la bataille est ainsi raconté et mis en valeur au Mémorial de Bayeux. Un musée qui, depuis son inauguration en 1981, a subi d’importantes transformations de manière à offrir aujourd’hui 3 000 m² d’expositions aux  visiteurs qui peuvent ainsi découvrir divers engins blindés, armes et uniformes, photos et films d’archives, etc.

Mémorial de Bayeux

 

2) Le Musée du Débarquement d’Arromanches

C’est à Arromanches les Bains qu’a été construit le premier musée dédié au Débarquement de Normandie. Le site n’a en effet pas été choisi au hasard puisqu’en face de la plage, l’on peut encore apercevoir des vestiges du port artificiel qui a été construit au large pour débarquer hommes et matériels. En 2013, le musée du Débarquement d’Arromanches a vu défiler près de 300 00 visiteurs.

Musée du Débarquement d'Arromanches

 

1) La Batterie allemande de Longues sur Mer

La Batterie allemande Longues sur Mer est l’un des sites les plus remarquables du Mur de l’Atlantique. Nous l’avions d’ailleurs classé 3ème dans notre précédent top 10 des blockhaus du Mur de l’Atlantique. Située entre les plages d’Omaha et de Gold Beach, la batterie allemande de Longues sur Mer, composée à l’origine de quatre blockhaus équipés de canons de 150 mm à longue portée et de plusieurs installations annexes, a été intensément bombardée la veille et le jour du débarquement. Elle fut prise par les troupes britanniques le lendemain du D-Day. Superbement conservée, on peut y découvrir deux canons de 150 mm d’origine.

Batterie Allemande de Longues sur Mer

Tags :

A propos de Thomas

Rédacteur pour Vacances Vues Du Blog, je suis passionné par le tourisme et les voyages. En publiant ces modestes billets sur la France et ses trésors, j’espère vous donner envie de partir en vacances et de revenir à la maison des souvenirs plein la tête...

1 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

CAPTCHA Image

Haut de page
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestCheck Our Feed