Home » Top 10 » Top 10 des forts et châteaux à découvrir dans les Alpes

Top 10 des forts et châteaux à découvrir dans les Alpes

Top 10 des forts et châteaux à découvrir dans les Alpes

Si les Alpes attirent aujourd’hui en nombre les touristes à la recherche de grands espaces, il n’en a pas toujours été ainsi. Jusqu’à la fin de la seconde Guerre Mondiale, ce massif montagneux servait en effet de frontière naturelle et fortifiée entre la France et l’Italie. A l’occasion d’un séjour dans les Alpes, peut être aurez-vous l’occasion de visiter un château, un fort ou un fortin, reliquat d’un passé à la fois proche et lointain, où les Alpes avaient une vocation plus militaire que touristique…

 

10) Le Fort Queyras

Fort Queyras

Situé à Château Veille Ville, dans le département des Hautes Alpes, le Fort Queyras est l’une des plus belles citadelles des Alpes. Construit à l’origine pour protéger les frontières du Dauphiné, Vauban en fera l’une des places fortes chargées de protéger la France des attaques venues de l’est lors de son passage dans le massif Alpin. Il transforme alors radicalement le château à l’aspect moyenâgeux en une citadelle moderne pour l’époque, capable de résister aux canons et autres explosifs à poudre… Le Fort Queyras gardera une fonction militaire jusqu’en 1967, année où il sera rendu à la vie civile. Il est depuis ouvert à la visite.

 

9) Le château de Menthon Saint Bernard

Château de Menthon Saint Bernard

Installé à 200 mètres d’altitude sur un piton rocheux dominant le lac d’Annecy, sur la commune de Menthon Saint Bernard, en Haute Savoie, ce merveilleux château est une ancienne maison forte plusieurs fois remaniées pour en faire un château de conte de fée. Cet édifice, propriété de la famille de Menthon depuis plus d’un millénaire, ne compte pas moins de 105 pièces réparties sur 4 niveaux ! La pièce la plus magistrale étant la bibliothèque, contenant plus de 12 000 ouvrages dont l’une des rares éditions encore complète de la première encyclopédie de Diderot…

 

8) Le Mont Dauphin

Mont Dauphin

Le Mont Dauphin doit ses origines à l’action du célèbre Vauban, ingénieur en chef des fortifications du Roi Soleil. Chargé par ce dernier d’organiser la défense du territoire, il va ceinturer la France de citadelles dont une partie se trouve dans le massif Alpin, en face à l’Italie. Le Mont Dauphin, qui fait aujourd’hui partie des 12 sites majeurs de Vauban à être inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO, était chargé de protéger l’entrée de la vallée de la Durance et du torrent de la Chagne, drainant les vallée menant au Col de Vars, de Montgenèvre et du col Agnel. La citadelle se trouve sur la commune éponyme, qui, à l’instar d’une enclave, se trouve être entièrement entourée par la commune d’Eygliers, dans les Hautes Alpes.

 

7) L’ouvrage de Rimplas

Ouvrage de Rimplas

Si la ligne Maginot est principalement connue pour ses fortifications situées en face de l’Allemagne, c’est pourtant à Rimplas, dans les Alpes Maritimes, qu’a été construite le premier ouvrage fortifié visant à défendre les frontières françaises durant l’entre deux guerres. Il faut dire qu’à l’époque, Mussolini se montrait plus dangereux qu’Hitler, et il fallait à tout prix protéger Nice et ses régions des velléités italiennes. Barrant la vallée de la Tinée, il n’est que peu intervenu lors de la campagne de France de 1940.

 

6) Le château de Miolans

Château de Miolans

Perché à flanc de montagne, le château de Miolans domine encore aujourd’hui une bonne partie de la vallée de l’Isère, au carrefour des routes reliant Chambéry depuis Lyon, Genève et Grenoble, mais surtout l’Italie et la France depuis le Col du Petit Saint Bernard et le Col du Mont Cenis. Divisé en deux parties, le château de Miolans abrite une partie moderne, datant du XIXème siècle et dans laquelle vivent ses propriétaires. L’autre partie n’est plus que ruines des fortifications anciennes, inhabitée mais pouvant être visitée !

 

5) Le Fort de Tournoux

Fort de Tournoux

Le Fort de Tournoux, construit sur un éperon rocheux de la commune de la Condamine Chatelard, dans les Alpes de Haute Provence, porte un surnom qui en dit long sur sa valeur. On l’appelle en effet le « Versailles de l’art militaire du XIXème siècle ». Aménagé à flanc de falaise, à l’instar des plus beaux monastères tibétains, et sur 700 mètres de dénivelé, le Fort de Tournoux était chargé de surveiller la confluence des vallées de l’Ubaye et de l’Ubayette, cette dernière permettant la circulation entre la France et l’Italie. Bien que la première pierre de cette édifice titanesque ait été posé en 1843, le Fort de Tournoux n’en reste pas moins l’un des plus beaux ouvrages de la Ligne Maginot, ayant résisté victorieusement aux assauts des armées Mussoliniennes en 1940.

 

4) Fort l’Ecluse

Fort l'Écluse

Situé à Léaz, dans le département de l’Ain, frontalier de la Haute Savoie, Fort l’Ecluse est une citadelle construite à flanc de montagne dont la position lui permettait de garder l’entrée de la vallée de la Cluse. Cette vallée, située entre les Alpes et le Jura, est une voie de passage importante entre la France et la Suisse, si bien qu’au cours de son existence, le Fort a subi plusieurs attaques… autrichiennes ! La citadelle est en réalité composée de deux forts, le fort inférieur et le fort supérieur, qu’une galerie creusée dans le montagne permet de rejoindre. Il faut pour cela emprunter 830 marches…

 

3) Le Château de Chambéry

Château des Ducs de Savoie

Aujourd’hui siège de la Préfecture, du Conseil Général et de l’Académie de Savoie, le château de Chambéry a pendant longtemps été la résidence des Ducs de Savoie, du moins jusqu’au transfert de la capitale de ce duché de Chambéry à Turin, en 1563. Cet édifice impressionne par ses dimensions et sa beauté. Bien qu’ayant de tout temps eu une vocation administrative importante, le Château de Chambéry n’en reste pas moins marqué par la Maison de Savoie. Cette dernière ayant transformé le vieux château médiéval en une résidence ducal richement décoré…

 

2) La cité Vauban de Briançon

Cité Vauban Briançon

Les fortifications de Briançon, dans les Hautes Alpes, font parties des 12 sites majeurs de Vauban à être inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO. Cette ville, située au confluent de la vallée de la Durance, de la Guisane et de de la Cerveyrette est la seconde plus haute ville d’Europe. Elle est surtout installée à un carrefour stratégique entre l’Italie et la Provence, ce qui lui a valu d’être fortifiée par l’ingénieur de Louis XIV, qui l’a ceinturée de remparts, mais également dotée de trois forts : les forts des Salettes, des Trois Têtes et du Rondouillet.

 

1) La citadelle de Sisteron

Citadelle de Sisteron

Architecturalement parlant, la citadelle de Sisteron est l’une des plus belles forteresses des Alpes. Construite sur un éperon rocheux à 500 mètres d’altitude, elle domine la ville de Sisteron mais aussi et surtout le pont qui permet le passage sur la Durance, point d’accès stratégique entre les Alpes et la Méditerranée, le Dauphiné et la Provence. La forme actuelle de la citadelle est due en grande partie à Jehan Erard, ingénieur militaire d’Henri IV, et à l’inévitable Vauban…

 

Quelle est, selon votre opinion, la plus belle place forte des Alpes ?

View Results

Loading ... Loading ...

Tags :
Article précédent
Article suivant

A propos de Thomas

Rédacteur pour Vacances Vues Du Blog, je suis passionné par le tourisme et les voyages. En publiant ces modestes billets sur la France et ses trésors, j’espère vous donner envie de partir en vacances et de revenir à la maison des souvenirs plein la tête...
Haut de page
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestCheck Our Feed