Home » Divers » La location de bateaux 2.0 ou le modèle AirBnB qui fait prendre le large

La location de bateaux 2.0 ou le modèle AirBnB qui fait prendre le large

Pour nos aînés, il aurait été incongru de ne pas se rendre sur place ou de décider qu’une agence traditionnelle n’allait pas s’occuper de trouver le bien souhaité. Décrié pour un côté humain parfois bien absent, Internet aide les plaisanciers à trouver chaussures à leurs pieds. La plaisance et la location de bateaux carburent comme jamais, démocratisées par l’économie collaborative et des plateformes aux petits soins pour les clients online. Eclairage sur ce qui est devenu bien plus qu’une tendance.

« Voyage, voyage, plus loin que la nuit et le jour » chante Desireless. A bien des égards, le bateau est le prolongement des envies naturelles d’évasion. Le modèle AirBnB, à savoir la location simplifiée d’habitations, est passé dans la bonne moulinette pour que la démocratisation de la plaisance soit effective. D’une croisière programmée sur-mesure pour parcourir les Antilles à une simple mais très agréable sortie en mer vers les îles du Frioul, il n’y a qu’un pas – et quelques clics -, virtuel.

Une location de bateau peut se faire depuis son ordinateur ou l’application de la plateforme en question. Elle peut surtout se faire pour un voilier, catamaran, semi-rigide ou bateau à moteur présent dans un port européen ou international, aux Bahamas comme à Lorient. La France est très bien lotie. En même temps, elle peut compter sur la Bretagne, la Nouvelle-Aquitaine, la Corse et la PACA pour rameuter un nombre incroyable de plaisanciers !

Sans permis bateau ou avec, le service est le même : efficace et accessible 

Les réfractaires à cette démocratisation pointent du doigt un système trop simplifié et pas assez axé sur la sécurité. Pourtant, le CV nautique renseigne déjà le propriétaire du bateau, qui a le droit d’annuler au dernier moment s’il juge son locataire pas assez qualifié pour remplir sa mission. Les bateaux sont assurés pour la location et les assurances complètent le cadrage nécessaire à la confiance des utilisateurs.

Que l’on soit téméraire ou non, le fait de ne pas posséder un permis bateau n’oblige pas à faire une croix sur la navigation. Elle passera alors par une location avec skipper, un professionnel (particuliers et pro cohabitent sur les plateformes collaboratives) ou un propriétaire comme vous et moi passant alors sous le joug de la co-navigation. Une pratique particulièrement appréciée de ceux qui veulent partager plus qu’un simple moment en mer.

Tags :
Article précédent
Article suivant

A propos de Thomas

Rédacteur pour Vacances Vues Du Blog, je suis passionné par le tourisme et les voyages. En publiant ces modestes billets sur la France et ses trésors, j’espère vous donner envie de partir en vacances et de revenir à la maison des souvenirs plein la tête...
Haut de page
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google PlusVisit Us On PinterestCheck Our Feed